Ca y est ! L’été est là, les jours se font de plus en plus chauds et agréables. Cela sent les vacances et bon nombre d’entre vous s’apprêtent à planifier quelques jours de repos, un séjour en famille ou un voyage en France ou à l’étranger. Depuis ma terrasse d’où je profite d’une légère brise marine pour vous écrire ces quelques lignes, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour nos jeunes protégés des favelas qui connaissent en ce moment l’arrivée de l’hiver, du froid et de la pluie. 

Perchées au sommets de collines escarpées, les favelas subissent les affres de la pluie, leurs rues se transformant bien souvent en torrents déchainés emportant tout sur leur passage. Pas plus tard qu’hier, nous avons reçu des nouvelles de nos amis de la favela de Rocinha (Rio de Janeiro) nous disant combien la grippe qui les avaient touchés de plein fouet, les obligeait désormais à rester chez eux le temps de se rétablir.

Autant de jours perdus à ne pouvoir aller travailler pour nourrir sa famille!

Je voudrais profiter de l’espace de parole que l’équipe de rédaction a bien voulu me concéder dans cette newsletter pour remercier tous ceux d’entre vous qui, au cours de ces derniers mois, ont bien voulu rejoindre In Cultura Veritas dans ses actions humanitaires. Que ce soit en qualité de membres de l’association ou de donateurs, vous nous permettez d’avancer dans nos projets et participez activement au but que nous nous sommes fixés pour l’année prochaine, celui d’offrir aux jeunes enfants de Rocinha le matériel informatique nécessaire pour acquérir compétence et autonomie dans l’utilisation de cet outil de communication et pouvoir échanger plus facilement avec nous. Certes, trop peu de personnes encore ont répondu à notre appel (tout au plus une vingtaine de personnes sur les 1.200 contactés par mail !) mais nous ne perdons pas espoir de voir de nouveaux membres et donateurs se joindre à nous pour nous aider à redonner le sourire à ceux qui l’ont perdu. Parfois les plus beaux sourires croisés au sein des favelas peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré pendant des heures et les cœurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines… mais ce qui compte c’est l’amour que l’on peut donner à celui qui en a besoin. « A chaque fois que tu donnes, c’est toi qui reçois ! », Ces paroles de Sœur Emmanuelle sont devenues la devise de In Cultura Veritas. En donnant ce que tu peux à ceux qui en ont besoin, tu ne seras pas plus pauvre mais, au contraire, bien plus riche du plaisir de pouvoir aider ceux qui ont besoin de toi pour avancer dans la vie.
Bon été et bonnes vacances à tous !

 

 

Please reload

Thèmes des messages

Cette semaine, je vais vous parler de Athena, un groupe de musiciens dont je fais partie. Ce groupe existe depuis 210 et est administré par Bruno Barg...

Des nouvelles de Yago

December 23, 2016

1/8
Please reload

Messages récents

February 10, 2020

March 2, 2017

December 23, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Recherhe par Tags
Suivez-nous sur...
  • Facebook Basic Square

Le Ceylan - 26 rue Trachel- 06000 NIce - France

www.in-cultura-veritas.org