Qu'est ce qu'une favela?

May 23, 2015

Au Brésil, une favela est un bidonville, le plus souvent situé dans les zones urbaines. Les premières favelas sont apparues dans la fin du 19e siècle et ont été construites par des soldats qui n’avaient nulle part ailleurs où vivre. Certaines de ces premières colonies ont été appelées Bairros africanos (quartiers africains). Il s’agissait d’endroits où vivaient les anciens esclaves sans aucune propriété terrienne, ni possibilité de travail. Au fil des ans, de nombreux anciens esclaves noirs s’y sont installés. Même avant la création de la première favela, les citoyens pauvres étaient fréquemment  repoussés hors de la ville et forcés de vivre dans les banlieues éloignées. Cependant, la plupart des favelas modernes sont apparues dans les années 1970, à la suite de l'exode rural qui a poussé de nombreuses personnes à quitter les zones rurales du Brésil pour se  rapprocher des villes. Comme il était impossible de trouver des endroits où vivre dans les centres villes, beaucoup d’entre eux se sont retrouvés dans les favelas.

Les données de recensement publiées en Décembre 2011 par l'Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE) a démontré que, pour l’année 2010, environ 6 % de la population brésilienne vit dans des bidonvilles. Cela signifie que 11,4 millions des 190 millions de brésiliens vivent au sein des favelas.

La favela choisie par In Cultura Veritas pour y effectuer ses missions éducatives et humanitaires s’appelle Rocinha. Située à Rio de Janeiro, Rocinha, considérée comme le plus grand bidonville d’Amérique du Sud, est la communauté la plus densément peuplée et urbanisée de Rio de Janeiro.  Elle se compose de 21 quartiers et a une population estimée entre 100 et 200.000 habitants, qui vie entassée dans un paysage escarpé et accidenté de seulement 0,86 km².

Dans cette communauté très dense, la majorité des résidents subsiste dans des conditions de misère proche de la pauvreté abjecte, résidant dans de petites cabanes empilées les unes sur les autres pouvant atteindre parfois jusqu’à 11 étages. La plupart des maisons de Rocinha bénéficient d’un assainissement de base, de la plomberie et de l'électricité.

Située entre deux des quartiers les plus riches du Brésil, São Conrado et Gávea, Rocinha bénéficie malheureusement d’un niveau d'instruction très faible. Ses résidents ont une moyenne légèrement supérieure à 4 années d'éducation scolaire, et seulement 1% de la population adulte de Rocinha a obtenu un degré à celui d'un diplôme d'études secondaires.

C’est cette carence éducative qui a motivé In Cultura Veritas a s’investir pleinement au sein de cette favela en s’appuyant sur l’aide, le soutien et le partenariat de ONG locales.

 

 

 

Please reload

Thèmes des messages

Cette semaine, je vais vous parler de Athena, un groupe de musiciens dont je fais partie. Ce groupe existe depuis 210 et est administré par Bruno Barg...

Des nouvelles de Yago

December 23, 2016

1/8
Please reload

Messages récents

March 2, 2017

December 23, 2016

December 23, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Recherhe par Tags
Suivez-nous sur...
  • Facebook Basic Square

Le Ceylan - 26 rue Trachel- 06000 NIce - France

www.in-cultura-veritas.org